TENDRE EST LA NUIT

Francis Scott Fitzgerald

TENDRE-EST-LA-NUIT

« Plus tard, lorsqu’elle repensa à cet après-midi, elle n’y vit plus que des heures heureuses – un de ces instants suspendus, où rien ne se passe, qu’on considère sur le moment comme un simple chaînon entre un bonheur passé et un bonheur futur, mais qui s’avère, avec le temps, avoir été le bonheur même. » Lire la suite

Publicités

GATSBY LE MAGNIFIQUE

Francis Scott Fitzgerald

GATSBY-LE-MAGNIFIQUE

“Il m’adressa un sourire complice – bien plus que complice. Un de ces sourires rares, source d’éternel réconfort, comme on n’en rencontre que quatre ou cinq fois dans sa vie. Lire la suite