TENDRE EST LA NUIT

Francis Scott Fitzgerald

TENDRE-EST-LA-NUIT

« Plus tard, lorsqu’elle repensa à cet après-midi, elle n’y vit plus que des heures heureuses – un de ces instants suspendus, où rien ne se passe, qu’on considère sur le moment comme un simple chaînon entre un bonheur passé et un bonheur futur, mais qui s’avère, avec le temps, avoir été le bonheur même. » (page 86)

« Elles avaient pourtant quelque chose en commun, qui les différenciait de la plupart des femmes américaines : elles étaient heureuses de vivre dans un monde d’hommes. C’est à travers les hommes qu’elles préservaient leur personnalité, et non en s’opposant à eux. Parfaite épouse ou courtisane de haut vol, elles auraient pu, toutes les trois, devenir l’une ou l’autre, sans que le hasard des naissances ait un rôle à jouer : il suffisait qu’elles trouvent ou qu’elles ne trouvent pas un homme fait pour elles. » (page 78)

« D’un autre côté, il avait un tel charme en lui – un charme dont il fallait qu’il se serve. Comment faire autrement ? Ceux qui ont reçu ce don en partage s’en servent, malgré eux, ce qui les oblige à traîner en remorque une foule de gens dont ils ne savent que faire. » (page123)

« Elle était tellement submergée d’émotions diverses qu’elle eut envie de tout raconter à Brady [le réalisateur]. Mais, en l’entendant prononcer le nom de Dick, un éclair dur et froid traversa son regard. Il lui fit tout de suite comprendre qu’il refusait de jouer les rôles de père, et il essaya de lui prendre la main. Elle resta de glace. Ils parlèrent donc métier. Ou plutôt, il parla métier, et elle écoutait poliment, elle ne le quittait pas des yeux mais son esprit vagabondait si loin qu’il devait sûrement s’en apercevoir. Elle saisissait, de temps en temps, un membre de phrase, comme on s’aperçoit brusquement qu’une pendule est en train de sonner, et on garde en mémoire la cadence des premiers coups, sans pourtant les avoir comptés. » (page 50)

Extraits sélectionnés par Dan Nisand

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s